Quels placements choisir pour votre enfant?

Quels placements choisir pour votre enfant?

21 juin 2021 Non Par Albain de Vaillancourt

Le plus important pour un parent, est de mettre son enfant à l’abri du besoin. Il existe à cet effet certains moyens de placement. Si vous êtes à la recherche du meilleur placement pour votre enfant, vous ne vous êtes pas trompé d’adresse. Cet article vous guidera dans votre choix. 

Les livrets épargne 

C’est l’un des plans épargne les plus accessibles. Il présente moins de risque et couvre les cotisations pour votre enfant de sa plus tendre enfance jusqu’à sa jeunesse. Ces livrets sont de deux catégories. Vous pouvez opter pour :

  • L’ouverture d’un livret A

Le livret A est le moyen d’épargne le plus usité par les parents et arrières grands-parents

D’une limite de dépôt de 22 950 € est un moyen sûr d’épargne. Il présente un taux net de rémunération de 0,75 %. Les intérêts engendrés par les cotisations ne font pas objet d’imposition. Vous pouvez déjà y souscrire à la naissance de l’enfant. Ladite souscription est faite au nom de ce dernier. Ainsi périodiquement ou ponctuellement, vous opérez des versements sur le livret. 

Les sous épargnés peuvent ne pas venir exclusivement de vous. Vous pouvez y mettre l’argent que reçoit votre enfant en cadeau de la part de vos proches. 

  • L’ouverture du livret jeune 

C’est un livret réservé aux enfants qui ont entre 12 et 25 ans. Il offre un plafond moins élevé que le livret A. Ce plafond est de 1600 €. Ainsi, il n’est pas intéressant pour un plan d’épargne de longue durée. Son taux de rémunération est compris entre 1 et 2 %. En effet, ce taux varie selon la structure auprès de laquelle vous avez fait votre souscription.

Le Plan Épargne Logement (PEL)

Ce plan est accessible à tout mineur qui le désire, après autorisation de ses parents. Il présente une limite de dépôt de 61 200 euros. Cependant même si la limite n’est pas atteinte, vous ne pourrez plus y effectuer de dépôt dix ans après son ouverture. Mais les intérêts continuent d’être générés. Ce compte doit être alimenté d’une somme minimale de 540 euros par an. Il présente un taux d’intérêt pratiquement semblable à celui du livret A. 

Le plan assurance vie 

Ce plan vous permet à la fois de sécuriser votre argent et d’en tirer également bénéfice. En effet, les intérêts générés peuvent aller jusqu’à 3 %. Vous pouvez choisir lors de la souscription de cotiser en votre nom. Ainsi vous désignerez votre enfant ou petit fils comme bénéficiaire de l’argent après votre décès. Il est aussi possible de souscrire directement au nom de votre enfant. Dans ce cas, à sa majorité, il pourra disposer de l’argent épargné.

A lire aussi :  Combien d’étapes compte un crédit rapide ?